Données personnelles: la nouvelle donne


Aujourd’hui,  » la donnée  » est partout ! Elle bouge, elle se déplace, elle s’exporte, elle se conserve…mais elle demeure fondamentalement au cœur du  » Sujet « , personne physique, seule  » propriétaire  » de ses données à caractère personnel, d’où la nécessité de les protéger. Le thème de la  » protection des données personnelles  » présente un impact sociétal considérable : – En Europe / France où l’adoption et l’entrée en vigueur du RGPD ont bouleversé plusieurs sphères du citoyen directement concerné par le sujet : la sphère privée (en particulier dans le domaine de la santé), la sphère économique (en particulier dans le domaine de la consommation), la sphère professionnelle (en particulier dans le monde du travail); – Au Canada / Québec où les interrogations relatives au consentement du citoyen à la collecte, à l’utilisation, à la conservation de ses données personnelles, de même qu’à l’information et à la transparence sont au coeur de l’actualité après le retentissement énorme du vol de données ayant touché 4,2 millions de membres particuliers du Mouvement Desjardins. Mais ce sujet offre également une panoplie d’opportunités, à commencer par la conquête de la confiance du citoyen, laquelle passe nécessairement par une sécurisation juridique et un encadrement législatif / réglementaire fort, d’où l’intérêt innovant de ce thème. Enfin, dans le contexte de pandémie et crise mondiale sanitaire liée au / à la Covid-19, le respect fondamental des droits à la vie privée et à la protection des données personnelles a dû s’adapter au cadre dérogatoire et tout aussi fondamental que la sauvegarde des intérêts vitaux de la personne. Partenaires du Centre Jacques Cartier depuis plus de 10 ans, les Barreaux de Lyon et du Québec entendent ainsi mettre en avant cette année le sujet de la protection des données personnelles, thème au cœur de l’actualité sociale ayant eu un retentissement particulier dans le contexte de pandémie et de la crise sanitaire mondiale que nous connaissons actuellement. Dans le cadre des deux temps forts de ces 33èmes Entretiens Jacques Cartier (le  » Sommet Virtuel  » et  » La Rencontre « ), la mise en place d’échanges entre des acteurs issus des mondes juridique, économique et universitaire permettra d’appréhender les pratiques de mise en conformité avec la réglementation relative à la protection des données à caractère personnel. Enfin, par la mise en commun de réflexions sur le thème du transfert et du partage des données personnelles à des fins de recherche et développement, cet événement sera porteur d’idées innovantes, contribuant ainsi à renforcer, année après année, la collaboration franco-québécoise.

Ce contenu a été mis à jour le 10/06/2020 à 9:08 .