Université

Conférences

Les limites à la liberté universitaire

  Fichier du power point présenté lors de cette conférence: LimitesLibUNIV1542021c Les universités, en tant qu’espaces d’expression, sont vulnérables aux lois d’application générale qui sont susceptibles d’être invoquées par un vaste ensemble de groupes qui peuvent avoir intérêt à entraver la production et la diffusion du savoir et surtout des propos critiques pouvant nuire à […] Lire la suite

Chronique / Le Devoir

La «marque» de l’université

Les déchirements des dernières semaines autour de propos d’enseignants de l’Université d’Ottawa en disent beaucoup sur les conditions d’exercice des libertés universitaires. En temps réel, on a pu constater combien les libertés universitaires risquent de pâtir lorsque les directions d’établissements sont sommées, au nom d’un souci de protéger la « marque » de l’université, d’intervenir pour « condamner » […] Lire la suite

Le Devoir / Presse écrite

Photos osées: l’UQAM et une étudiante poursuivie cherchent une entente de gré à gré

« Une femme qui se dénude, ce n’est pas instantanément de la pornographie », affirme aussi Pierre Trudel, professeur titulaire au Centre de recherche en droit public (CRDP) de l’Université de Montréal et chroniqueur au Devoir. « Est-il approprié qu’une université se mette à décréter que l’usage de son sigle est légal ou non ? C’est un jeu dangereux pour […] Lire la suite

Articles

Les limites de la liberté d’expression à l’Université

  Les universités, en tant qu’espaces d’expression, sont vulnérables aux lois d’application générale qui sont susceptibles d’être invoquées par un vaste ensemble de groupes qui peuvent avoir intérêt à entraver la production et la diffusion du savoir et surtout des propos critiques pouvant nuire à divers intérêts. À cet égard, le caractère trop étendu de […] Lire la suite

Presse écrite

LIBERTÉ D’EXPRESSION À L’UNIVERSITÉ : LES PROFESSEURS DEVRAIENT-ILS AJOUTER UN PRÉAMBULE À LEUR PLAN DE COURS ?

Le professeur Pierre Trudel, également enseignant à la Faculté de droit, envisage lui aussi d’ajouter un avis à son plan de cours. « Je vais mettre une mise en garde en disant que dans la matière qu’on va voir, il y a des mots qui pourraient indisposer certains », déclare-t-il. M. Trudel s’interroge cependant sur les sujets qu’il aborde […] Lire la suite

Chronique / Le Devoir

La police des mots à l’université

Au lieu de s’« aplaventrir » devant ceux qui réclament des autodafés dès qu’un mot est utilisé de travers, les directions des universités doivent accélérer les gestes concrets pour en finir avec les discriminations systémiques qui défavorisent les membres de groupes victimes d’exclusion. Revenir à l’inquisition n’aide en rien la promotion de l’égalité. Lire la suite