Le gouvernement du Canada annonce la création d’un groupe consultatif d’experts sur la sécurité en ligne

 

https://www.youtube.com/watch?v=P8j1AJCl_2g

Aujourd’hui, Pablo Rodriguez, ministre du Patrimoine canadien, et David Lametti, ministre de la Justice et procureur général du Canada, ont annoncé la création d’un nouveau groupe consultatif d’experts sur la sécurité en ligne, ce qui constitue la prochaine étape de l’élaboration d’une mesure législative visant à lutter contre le contenu préjudiciable en ligne.

Le groupe consultatif d’experts sera chargé de fournir des conseils sur un cadre législatif et réglementaire permettant de lutter au mieux contre le contenu préjudiciable en ligne. Le groupe est composé d’experts et spécialistes de partout au Canada qui nous feront profiter de leurs connaissances et expériences dans divers domaines, soit :

  • Amarnath Amarasingam, professeur adjoint, École de religion, Université Queen’s
  • Bernie Farber, président, Réseau canadien anti-haine
  • Chanae Parsons, militante communautaire et spécialiste de l’engagement des jeunes
  • David Morin, professeur, Faculté des arts et des sciences humaines, Université de Sherbrooke
  • Emily Laidlaw, professeure agrégée, Faculté de droit, Université de Calgary
  • Ghayda Hassan, professeure de psychologie clinique, Université du Québec à Montréal
  • Heidi Tworek, professeure agrégée, École des politiques publiques, des affaires mondiales et de l’histoire, Université de la Colombie-Britannique
  • Lianna McDonald, directrice générale, Centre canadien de protection de l’enfance
  • Pierre Trudel, professeur, Faculté de droit, Université de Montréal
  • Signa A. Daum Shanks, professeure agrégée, Faculté de droit, Université d’Ottawa
  • Taylor Owen, Chaire Beaverbrook en éthique, médias et communication
  • Vivek Krishnamurthy, professeur de droit Samuelson-Glushko, Université d’Ottawa

Le groupe consultatif d’experts co-présidé par la professeure Emily Laidlaw et le professeur Pierre Trudel tiendra neuf ateliers pour discuter des différentes composantes d’un cadre législatif et réglementaire de la sécurité en ligne. Il participera également à d’autres rencontres avec les parties prenantes, notamment avec les plateformes numériques. Le travail du groupe consultatif d’experts sera ouvert et transparent. Son mandat, les documents d’accompagnement de chaque séance et des résumés non attribués de toutes les séances et discussions seront publiés. Toute la population canadienne peut suivre les progrès des discussions sur cette importante question qui touche tout le monde.

Ce contenu a été mis à jour le 03/30/2022 à 5:35 .